Information sur
L’État de la Fôret 2013:
www.waldbeobachtung.ch

 
  DEUTSCH HOME SOURCE INFO        LIENS        MÉDIAS        CONTACT        SITEMAP        IMPRESSUM
Indicateurs de l’état de santé de la forêt
L’observation durable de la forêt comprend un grand nombre de relevés périodiques répétitifs et en partie aussi d’observations en continu. Une trentaine de relevés sont effectués sur toutes les surfaces, vingt-cinq autres sur des surfaces sélectionnées. Les plus importants d’entre eux sont :

L’état du houppier

La perte d’aiguilles ou de feuilles est une mesure de la densité du feuillage, et
donc de l'état du houppier de l'arbre. Elle représente une grandeur indicatrice utile
de l’état de la forêt sur une longue période. Son estimation est simple et rapide.
On considère que des arbres qui ont perdu plus de 25% de leur feuillage sont perturbés.

Taux de substances nutritives
Les substances nutritives minérales du feuillage devraient présenter un rapport équilibré entre elles.

Croissance des pousses

La croissance des pousses réagit rapidement aux influences de l’environnement et autres perturbations.

Croissance de la tige (tronc)
La croissance de la tige est une mesure de la vitalité de l’arbre : elle est aussi une grandeur importante pour le forestier.

Phytosociologie
Des changements de l'environnement se reflètent dans la composition de la strate herbacée et buissonnante.

Sol
La composition minéralogique du sol et son activité biologique sont décisisifs pour la croissance des arbres. Le pH, la teneur en substances nutritives comme le potassium, le magnésium et le calcium, ainsi que la concentration de l’aluminium nocif sont d’un intérêt particulier.

Racines
Les racines ancrent les arbres dans le sol et permettent à ces derniers d’y puiser l'eau et les substances nutritives.