Information sur
L’État de la Fôret 2013:
www.waldbeobachtung.ch

 
  DEUTSCH HOME SOURCE INFO        LIENS        MÉDIAS        CONTACT        SITEMAP        IMPRESSUM
Les modifications les plus importantes observées :
Acidification des sols et appauvrissement des arbres en substances nutritives L’analyse de nombreux sols a révélé une augmentation notable de l’acidification.
Les éléments nutritifs tels que le calcium, le magnésium et le potassium disparaissent alors, et la fertilité diminue. Ces substances nutritives ont aussi diminuées dans les feuilles et les aiguilles des arbres. En outre, les concentrations de phosphore ont diminué.

        



Fragilité accrue vis-à-vis de la sécheresse
L’azote augmente la fragilité face à la sécheresse. D’une part le fonctionnement des radicules et des mycorhizes correspondantes est limité, d’autre part la régulation de la consommation d’eau est perturbée.





Croissance réduite du bois
L’accroissement moyen des tiges (troncs) a diminué. Cela est probablement lié à la détérioration observée de l’alimentation en phosphore.





Trop peu de vers de terre
Les vers de terre manquent dans les sols acides. Or ces vers remplissent des fonctions importantes dans le sol forestier. Ils décomposent le feuillage, mélangent le sol, forment des agrégats stables et assurent une bonne aération du sol.





Risque plus élevé de chablis
La fragilité des arbres forestiers face aux ouragans est accentuée sur des sols acidifiés.





Attaque accrue des parasites
La concentration élevée d’azote conduit à une plus grande fragilité vis-à-vis des insectes, de la pourriture et d’autres parasites.